Près de 6 M€ investis pour adapter le Parc des sports

Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche
Sports
Travaux
Parc des Sports et de l'Amitié
Narbonne
La Ville investit près de 6 M€ en 2021-2022 afin d’effectuer différents travaux qui permettront au Parc des sports de répondre au haut niveau d’exigence des utilisateurs et prestataires, tout en améliorant les équipements et services proposés.

En ce sens, l’éclairage est renforcé et les abords du terrain d’honneur mis aux normes de sécurité puis, en 2022, afin de proposer un accueil de qualité, des espaces de réception ainsi que des loges vont être créés.

Un équipement multisports qui fait rayonner Narbonne

Depuis son ouverture en 1976 et sa réhabilitation en 1992, le Parc des sports et de l’amitié constitue un des équipements incontournables de Narbonne, valorisant l’image de la Ville. L’ensemble de ses terrains constitue un grand espace vert public qui est annuellement fréquenté par des milliers de Narbonnaises et de Narbonnais. De multiples clubs et associations y pratiquent de l’athlétisme, du rugby, du football, des activités de loisirs… La structure accueille aussi régulièrement des compétitions professionnelles organisées par les ligues et les clubs sportifs, tels que la Ligue Nationale de rugby.

Eclairage renforcé et mise en sécurité des abords du terrain d’honneur

Durant l’été, les abords du terrain d’honneur ont été mis aux normes de sécurité (bande de protection de 3,50 mètres). Surtout, un effort majeur a été consenti pour améliorer l’éclairage du terrain d’honneur. D’une puissance de 400 lux en 2020, il doit atteindre, à terme, 1400 lux minimum afin de répondre aux exigences de la Ligue Nationale de rugby. Ce niveau d’éclairage conditionne l’obtention du label Stade. Dès l’annonce du retour du RCN en ProD2, la Ville a programmé les travaux en deux phases :

Cet été, 10 mâts d’éclairage à LED supplémentaires ont été installés en partie haute des tribunes Pech de Laclause et de la Clape. Ils viennent compléter les quatre existants et apportent un éclairement d’environ 700 lux, ce qui permet d’obtenir un éclairement horizontal moyen de 1105 lux, conforme aux exigences de la Fédération Française de Rugby (1000 lux minimum). Ce chantier a nécessité des études préparatoires (conception et géoréférencement), une restructuration de la distribution des réseaux électriques, la pose de dix armoires électriques divisionnaires, des dix mâts, mesurant 15 mètres de haut, et de leur support métallique ainsi que des 56 projecteurs 1500W LED. Ces nouveaux équipements représentent un investissement de 635 000 € TTC, auxquels viennent s’ajouter les travaux faisant suite au sinistre intervenu sur deux armoires électriques, le 10 septembre, et dont le montant s’élève à 65 000 € TTC. Soit un investissement total de 700 000 € TTC.

En 2022, une opération de relampage LED des mâts existants sera engagée afin de finaliser le renforcement de l’éclairage. L’objectif est d’obtenir un total d’éclairage horizontal moyen de 1400 lux, comme recommandé par le Label Stade de la Ligue Nationale de Rugby. Les études sont en cours pour ce chantier. S’inscrivant dans le cadre des actions en faveur de la transition énergétique, le remplacement de l’éclairage existant par des projecteurs LED permettra de maintenir une consommation énergétique équivalente. Et ce, malgré une puissance d’éclairage trois fois supérieur.

4,5 M € pour la création d’espaces d’accueil, de réception et des loges

La création et le développement d’hospitalités (loges, espaces réceptifs) sont indispensables à la vie d’un stade, tant du point de vue de son animation que de son exploitation. En 2022, la Ville va entreprendre un chantier d’envergure d’un montant prévisionnel de 4,5 millions d’€ afin de créer différents espaces d’accueil, de réception et des loges. Ces travaux répondent à un double objectif :

  • offrir des prestations de qualité répondant à plusieurs usages (sportif, économique, évènementiel…) ;
  • bénéficier d’espaces pouvant être mutualisés avec les équipements majeurs de la Ville situés à proximité tels que Narbonne Arena, le Parc des expositions, Narbovia… Les locaux seront modulables afin de répondre aux différentes configurations souhaitées.

Le projet consiste à créer, sur une surface de locaux d’environ 1200 m² :

  • au rez-de-chaussée : un hall d’honneur rénové et agrandi, passant de 200 m² à 380 m², avec des espaces d’accueil qui desserviront les loges au R+2
  • au R+1 : un espace de réception d’environ 200 m² pour accueillir les partenaires, les VIP lors des rencontres sportives mais aussi différentes manifestations sociales ou économiques (séminaires, réunions, salles de commission, réceptifs…).
  • au R+2, à l’arrière de la tribune d’honneur dénommée Pech de Laclause : des loges pour les partenaires et les VIP avec vue directe sur le terrain d’honneur d’un côté et sur la Ville et sa cathédrale de l’autre. Ces loges disposeront d’un local vestiaire, de sanitaires et d’un office traiteur. L’ensemble couvrira une surface de 800 m².
  • Pour rejoindre les loges aux gradins, une structure métallique légère sera construite en liaison avec l’ossature de la tribune existante datant de 1976.

En complément de ces travaux, dans le cadre des critères souhaités par la Ligue Nationale de Rugby, plusieurs zones des tribunes Pech de Laclause seront améliorées : les plateformes techniques et les positions des commentateurs pour la télévision, les zones réservées à la presse…

LE PLANNING PRÉVISIONNEL

  • Jeudi 14 octobre 2021 : remise des candidatures suite à la procédure de consultation .
  • Fin 2021 : désignation du groupement qui comprendra à minima un architecte, une entreprise mandataire et un bureau d’études structure.
  • 1er trimestre 2022 : début du chantier
  • Fin 2022 : achèvement des travaux
EN CHIFFRES...
> 35 000€ pour la mise en sécurité des abords du terrain honneur
> 700 000 € investis cette année pour renforcer l’éclairage du terrain d’honneur et répondre aux normes fédérales (études et chiffrage en cours pour la phase 2022)
> 4,5 M€ de budget prévisionnel pour créer des espaces de réception et des loges

 Une nouvelle voie verte pour améliorer l’accès du Parc

Depuis octobre 2020, le Grand Narbonne mène un important chantier (5 M€) pour moderniser le réseau d’assainissement du quartier. Une station de relevage des eaux est ainsi installée en bordure du parking du Parc des sports. La Ville profite de ce chantier pour poursuivre l’aménagement de voies vertes avec un nouveau tronçon entre Narbonne Arena et le carrefour des Plages, en passant par le Parc des Sports et de l’Amitié. 580 000 € sont investis pour ce chantier qui se déroule d’octobre à décembre 2021. Ce nouveau tronçon de voie verte, long de 300 mètres, ira du parking de Narbonne Arena au parvis du Parc des Sports et de l’Amitié, lequel sera d’ailleurs réhabilité dans le même temps. Il longera l’avenue Jean-Antagnac (anciennement avenue de Gruissan) et sera donc réservé aux modes de déplacements
« actifs » tels que les vélos, trottinettes et piétons. Des alignements d’arbres et un réseau d’éclairage à Led l’agrémenteront. Le chantier s’inscrit dans la continuité de celui réalisé en 2019 sur l’avenue Maître-Hubert-Mouly qui relie le Théâtre+Cinéma-scène nationale au giratoire de l’Amphore. Il constitue un embranchement  qui rejoindra à terme, la piste cyclable de l’avenue Paul-Tournal puis la gare.

Une grande étude en cours sur l’avenir du Parc des Sports

La Ville de Narbonne a missionné, depuis le mois de septembre, un Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), afin d’étudier de manière globale les perspectives et enjeux du Parc des Sports dans son ensemble. Le bureau d’études ISC (Ingénierie sportive et culturelle) va prochainement commencer son travail afin d’élaborer une vision à moyen et long terme, pour la modernisation et l’identification des axes de développement des infrastructures et du parc urbain, en sollicitant les différents types
d’acteurs et d’usagers de ce site majeur (sportifs, associations, élus, riverains, familles…) et en analysant l’intégration de cet équipement dans son territoire.
Au final, un plan d’actions et de recommandations, avec un schéma directeur des installations sportives pourra être programmé, sur 10-15 ans, selon plusieurs thématiques : équipements techniques, urbanisme, sportif, économique et financier, développement durable et accessibilité des publics. Le bureau d’études doit rendre son rapport en début d’année 2022.