Une rentrée scolaire sous le signe du bien-être et du confort

Sourd ou malentendant ? Cliquez-ici

Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche
Parent
Éducation
Enfance et jeunesse
Petite enfance
Narbonne
A travers les différents travaux d’entretien, de rénovation et d’aménagement ainsi que des projets déployés, la Ville de Narbonne investit 3,1 M€ en 2022 dont 2,6 M€ pour le secteur de l’enfance et 0,5 M€ pour la petite enfance.

Ceci afin que les 4040 élèves et les 600 enfants accueillis en crèches passent cette nouvelle année dans les meilleures conditions possibles.

ENFANCE : 2,6 M€ TTC

Extension de l’école élémentaire Mathieu-Peyronne

Il s’agit de l’un des chantiers les plus importants de l’année : l’agrandissement de l’école élémentaire Mathieu-Peyronne. Suite au dédoublement des classes de CP-CE1 décidé par l’Éducation Nationale depuis 2017 sur les zones prioritaires, les élèves étaient à l’étroit. La Ville a ainsi engagé des travaux qui s’achèveront en octobre : réagencement de la structure existante pour être davantage fonctionnelle, création d’une salle polyvalente de 70m², de trois salles de classe, d’une salle des maîtres et de nouveaux sanitaires. Investissement : 1,1 M€.

Fin du plan cantines

« Une école maternelle = une cantine », c’était l’objectif fixé par la municipalité en 2016. Cette rentrée, ce plan s’achève avec l’école Léon-Blum. L’objectif : permettre aux plus jeunes de profiter de la restauration scolaire directement dans leur école, sans avoir à se déplacer. Un gain de temps, de confort et d’énergie pour tous. Accessible aux personnes à mobilité réduite, ce nouvel espace mesure 100m², avec un espace de restauration, des sanitaires et une espace cuisine. Investissement : 415 000 € pour Léon-Blum (1,2 M€ pour les 6 cantines au total), avec la participation de l’Etat et du Département.

Désimperméabilisation des cours d’écoles

L’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a lancé un appel à projet qui vise à stimuler les projets de désimperméabilisation et de végétalisation des cours d’école, afin de remettre l’eau au coeur de la ville et de s’adapter au changement climatique. En collaboration avec le Grand Narbonne, la Ville s’engage dans la transformation de ces équipements. L’objectif : remplacer le béton par une pluralité de surface perméables et végétalisées, conçues pour favoriser l’infiltration et limiter la chaleur, mais aussi pour stimuler l’autonomie, la créativité et l’expérimentation des enfants. Le projet est déjà bien avancé à Jean-Macé. Deux autres écoles sont en cours d’étude.

Déploiement du Pédibus

Inscrite dans une démarche de développement durable et soucieuse de préserver la santé des enfants, la Ville a mis en place les « pédibus » pour les enfants demi-pensionnaires de quatre écoles (Lakanal, grandes sections de Max-Dormoy, Mathieu-Peyronne et Emile-Zola) afin qu’ils se rendent à pied vers leurs centres de restauration et non plus en bus. Cette initiative sera étendue, elle est notamment à l’étude pour l’école Pasteur. Les avantages : plus écologique, économique (près de 10 000 € d’économie par mois), gain de temps, meilleur retour au calme et plus grande disponibilité pour les apprentissages, sensibilisation au Code de la route…

Accueil d’une unité d’enseignements en maternelle autisme

Afin de favoriser l’inclusion scolaire des enfants porteurs d’autisme, la Ville a répondu favorablement à la demande d’ouverture d’une unité d’enseignements en maternelle autisme (UEMA), en partenariat avec l'Education nationale, l'Agence régionale de santé (ARS) et l'Association familiale départementale d'aide aux infirmes mentaux de l'Aude (AFDAIM-ADAPEI 11). La classe spécialisée ouvrira ses portes à l’école maternelle Gaston-Bonheur de Narbonne-Plage, accueillant 7 enfants de 3 à 6 ans, encadrés par un enseignant et 7 intervenants spécialisés. Pour l'heure, il n'existe que deux unités de ce type dans l'Aude, celle-ci et une à Carcassonne. Elle offre à chaque enfant un accompagnement précoce et individualisé permettant de développer ses capacités d’apprentissage et d’intégration.

Développement des classes vertes et des séjours au Picou

Pour cette nouvelle année scolaire, la Ville va poursuivre le développement des classes vertes au domaine du Picou et élargir le nombre de séjours de vacances. Une démarche qui permet aux jeunes narbonnais de profiter d’activités de pleine nature tout en optimisant la fréquentation du site municipal tout au long de l’année. Ce sont les écoles élémentaires de la Ville et du Grand Narbonne qui ont relancé les classes vertes dites transplantées au Picou, au dernier trimestre de l’année scolaire 2021-2022. Deux agents qualifiés pour encadrer des activités sportives, en complément du gardien, et un budget propre y ont été dédiés par la Ville. Actuellement, elle travaille avec le corps enseignant sur la création de séjours qui seront l’aboutissement d’un véritable projet de classe développé tout au long de l’année. Aussi, Depuis des décennies, le domaine propose des séjours durant les vacances estivales. Cet été, le centre a accueilli 120 enfants et adolescents par semaine, pour des séjours entre sport, jeux, baignades et détente. Pour la première fois en 2022, deux séjours ont été ouverts aux vacances de printemps. L’objectif pour cette année est d’en organiser également durant les vacances d’automne.

Mais aussi, plus d’un million d’euros investis pour :

  • Plan scolaire de rénovation des écoles ;
  • Entretien courant et divers (rafraîchissement peintures, mises en accessibilité PMR...) ;
  • Pose de sondes d’ambiance pour contrôler la température et l’hygrométrie et mesurer la qualité de l’air ;
  • Climatisation Resto sud ;
  • Plan particulier de mise en sûreté (PPMS);
  • Raccordement du réseau de chaleur urbain à Charles-Perrault ;
  • Aménagement de l’entrée à Jean-Macé ;
  • Création d’une classe dédoublée à Emile-Zola.

 PETITE ENFANCE : 540 000 € TTC

Reconstruction de la crèche Le Jardin

Après la démolition, place à la reconstruction pour la crèche Le Jardin. Le premier coup de pelle devrait avoir lieu en fin d’année, pour une livraison fin 2023 : la future structure de 1000m² sera en capacité d’accueillir 60 enfants, contre une vingtaine auparavant. Six sections (4 pour les 0-2 ans et 2 pour les 2-3 ans) vont être créées, ainsi qu’une salle de motricité, un jardin, des terrasses, etc. Investissement : 2,5 M€ au total (490 000 € en 2022), avec une participation de la CAF, de l’Etat, de du Département.

Obtention du label Ecocert « En cuisine »

En avril dernier, la cuisine centrale des crèches a obtenu le premier niveau du label « En cuisine » porté par l’organisme de certification Ecocert. Il est le résultat d’un travail collectif pluridisciplinaire, qui récompense la collectivité pour : l’utilisation de produits issus de l’agriculture biologique (23,8%) et locale, la conception de menus variés et équilibrés, des mesures en faveur du développement durable (tri, suppression des couverts jetables et en plastique…). C’est un grand pas franchi et un encouragement pour l’amélioration constante de la restauration des plus petits sur le plan environnemental comme pour la préservation de leur santé.

Mais aussi : Entretien courant et divers : 50 000 €

BON À SAVOIR : cette année, plus de 3M€ sont investis par la Ville de Narbonne afin d’offrir aux jeunes Narbonnais confort, sécurité et bien-être. EN SAVOIR PLUS >> Tout pour bien grandir à Narbonne