Une nouvelle vie pour l'aspirateur

Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche
Projets
Tranquillité publique
avenue Hubert-Mouly
Narbonne
L’heure est à la métamorphose pour cet ancien bâtiment industriel qui deviendra, d’ici fin 2019, le futur Hôtel de police municipale.

Cet ancien édifice industriel laisse derrière lui cinq belles années d’expositions, de vernissages et de découvertes. L’art contemporain saura très rapidement retrouver sa place au coeur de la nouvelle stratégie muséale dont le palais et les monuments narbonnais font actuellement l’objet. Mais pour l’heure, place à la transformation ! Celui qui était conçu à l’origine pour aspirer les déchets d’un quartier écologique deviendra, d’ici un an, le futur Hôtel de police municipale. Une reconversion qui résulte des actions menées par la Ville de Narbonne, depuis 2014, en termes de sécurité et de tranquillité publique : les effectifs sont en hausse, les moyens sont diversifiés, les caméras de vidéosurveillance ont été multipliées. Conséquence : les locaux actuels, rue Gustave-Fabre, ne suffisent plus à toutes ces améliorations. Un appel à projets a ainsi été lancé. L 'agence d'architecture AD Martin/Barcellona a été sélectionnée pour repenser entièrement ces 1500m² de béton brut.

La façade longeant l’avenue Hubert-Mouly sera entièrement végétalisée et de nombreuses ouvertures vont être créées. L’accueil du public se fera désormais côté Théâtre, via un hall d’entrée. Le rez-de-chaussée accueillera de nombreux bureaux ainsi que le Centre de supervision urbaine (CSU) actuellement positionné rue Jean-Jaurès. L’étage sera consacré à une salle de réunion, de restauration, d’entraînements et aux vestiaires. Sur le toit va être aménagée une terrasse panoramique qui offrira une vue imprenable sur les environs. Plus tard, un second bâtiment verra le jour. Il abritera un garage pour les VTT et voitures de la brigade, une borne de recharge pour véhicules électriques ou encore un chenil pour la brigade canine. Ce chantier, à hauteur de 2 millions d’euros, sera réalisé à 80% par des entreprises narbonnaises. Au coeur d’un quartier en pleine expansion, ce nouvel endroit permettra aux agents d’être proches du coeur de ville tout en ayant un accès rapide aux grands axes. Il devrait être livré pour septembre 2019.

GILLES BARCELLONA, ARCHITECTE « Avec mon associé, nous avions conçu ce bâtiment industriel. Nous sommes donc très contents d'avoir été de nouveau sélectionnés pour lui donner une nouvelle vie. La reconversion de ce bâtiment n’est pas un exercice aisé puisqu’un bâtiment industriel et un hôtel de police possèdent des cahiers des charges et des besoins bien spécifiques. C’est un véritable challenge pour nous ! Mais la volumétrie intérieure et la sobriété du lieu nous ont offert de nombreuses possibilités pour répondre à l’appel à projet. D’ailleurs, dans le cadre du premier projet, nous avions prévu de couvrir la façade de l’Aspirateur d’une butte végétale. Nous avons donc décidé de reconduire cet aspect architectural avec une façade verte. Comme un clin d’oeil ou un point final à cette première création qui n’a jamais pu entièrement s’achever. »
PIERRE TECKMAN, POLICIER MUNICIPAL « Je vais très prochainement entamer ma 31e année en tant que policier municipal à Narbonne. Je fais donc partie des plus anciens. Nous étions vingt agents quand je suis arrivé en 1988 lors de la création de la Police municipale. Nous sommes quarante-sept aujourd’hui. Nous avons toujours été dans les locaux de la rue Gustave-Fabre et il est clair que nous commençons à être à l’étroit ! Le projet du futur Hôtel de police municipale fait l’unanimité auprès de nous tous. Il est pratique, adapté et fonctionnel. C’est une page qui se tourne, mais qui laissera place à une page encore plus belle, j’en suis certain. »