La Dynastie des Carlier

Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche
Culture
Expos
Du 08/12 au 30/04
ouverte tous les jours, sauf les mardis, de 10h à 12h45 et de 14h à 17h
Palais-Musée-des-Archevêques (Chapelle Saint-Martial)
Narbonne
La Chapelle Saint-Martial du Palais-Musée-des-Archevêques accueille l’exposition « La Dynastie des Carlier - Un siècle d’architecture en Languedoc-Roussillon ».

Conçue par la Maison de l’architecture Occitanie Méditerranée (MaOM), la Ville de Montpellier et le conseil régional de l’Ordre des architectes, l’exposition est présentée à Narbonne, labellisée Ville d'art et d'histoire, afin de mettre en lumière l’oeuvre de l’agence Carlier ayant imaginé des édifices remarquables de Narbonne, dont ses Halles, qui célèbrent leurs 120 ans cette année !

NARBONNE ET SES HALLES MISES À L’HONNEUR

De 1870 à 1970, les trois générations de la famille Carlier ont participé au développement de nombreuses villes de la région, donnant son identité au Languedoc-Roussillon : Narbonne, Béziers, Sète, Montpellier, Perpignan, Lamalou-les-Bains, Palavas-les-Flots… L'exposition chronologique sur les réalisations architecturales de Léopold Carlier et de sa descendance fait connaître ce nom qui est à l'origine des croquis d’un lieu emblématique de Narbonne : ses Halles, édifiées il y a 120 ans. Au bord du canal, ce marché couvert est devenu célèbre dans le Grand sud. L’exposition fait également découvrir l’ensemble de l’oeuvre des Carlier qui s'inscrit dans la Narbonne de la IIIe République. Léopold est par exemple à l'origine du collège Victor-Hugo et de nombreux autres projets architecturaux narbonnais de la fin du XIXe siècle.

UNE OEUVRE MONUMENTALE QUI FAIT RAYONNER LE TERRITOIRE

La plupart de leurs bâtiments sont classés ou inscrits monuments historiques. Exerçant d’abord dans une période de croissance où les villes sont amenées à dessiner et construire, puis pour René Carlier, dans une période plus contraignante où l’adaptation sera de mise, la production Carlier a une ampleur impressionnante. Témoignage d’une histoire commune aux Languedociens, l’exposition s’inscrit dans le basculement du XXe siècle vers l’époque contemporaine.

Pratique
Du 8 décembre 2021 au 30 avril 2022, au Palais-Musée-des-Archevêques, place de l’Hôtel-de-Ville. Exposition en entrée libre, ouverte tous les jours, sauf les mardis, de 10h à 12h45 et de 14h à 17h.