Le CSU, un outil incontournable

Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche
Tranquillité publique
Narbonne
Le Centre de supervision urbain, un outil devenu incontournable pour la tranquillité publique de Narbonne.

Depuis 2015 et la création du nouveau Centre de supervision urbaine (CSU), la Ville de Narbonne a considérablement amélioré la surveillance de son territoire et l’efficacité des équipes de sécurité mobilisées pour assurer la tranquillité et la sécurité des habitants. Grâce à l’extension progressive du réseau de caméras de vidéoprotection, ce service municipal est devenu un outil incontournable dans de nombreux domaines essentiels du quotidien : amélioration du cadre de vie, assistance aux interventions des agents, surveillance des manifestations…

Plusieurs catégories d’actions peuvent être distinguées :

  • Assistance : accompagnement visuel des équipes sur le terrain (voirie, espaces verts, propreté, Polices municipale et nationale, sapeurs-pompiers…)
  • Faits délictuels : constatation, en flagrant délit ou par relecture de vidéos, de faits délictuels ou criminels.
  • Faits contraventionnels : constatation de non-respect des arrêtés municipaux (ex : occupation illicite du domaine public, ivresse manifeste sur la voie publique, divagation animale, affichage sauvage…), etc.
  • Affaires générales : surveillance des foires et marchés, des manifestations, gestion de la borne de la rue Jean-Jaurès, surveillance des écoles et des bâtiments communaux…
  • Procédures : dans le cadre des enquêtes des services de l’Etat (Police nationale, Gendarmerie, SRPJ) avec relecture des vidéos, recherche d’information, réquisitions…

Chaque année, depuis 2015, plus de 3000 actions sont effectuées par le CSU.

Un renforcement important du réseau de caméras en quelques années

  • 2012 : 32 caméras urbaines et 10 caméras conventionnées SNCF
  • 2014 : nouveau dispositif avec le CSU (8 agents dédiés)
  • 2017 : 24 caméras supplémentaires dans tous les quartiers
  • 2018-2019 : 8 nouvelles caméras et une convention avec les bailleurs sociaux (4 caméras)

Le CSU en quelques chiffres

  • 8 agents
  • 76 caméras
  • 15 jours de conservation des images
  • 1571 actions déjà réalisées au premier semestre 2019 

Un soutien essentiel pour les services de l’Etat

Conscientes de l’intérêt présenté par la multiplication des caméras sur le territoire, la Police Nationale, la Gendarmerie et la SRPJ font de plus en plus régulièrement appel au CSU pour les aider dans leurs enquêtes.