Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche

Développement des capacités, maintien du capital-santé

La plateforme sport santé bien-être propose des activités physiques pour la santé des Narbonnais. D’une part, des activités sportives auprès des 2500 élèves de primaire, des enfants et des jeunes pendant les vacances. D’autre part, elle propose des ateliers sportifs pour les séniors (marche, gym-équilibre, tir à l’arc, golf) de façon à permettre aux personnes une pratique libre ou bien de rejoindre les associations locales.

Les centres de découvertes sportives

La plateforme sport santé propose des stages multisports aux enfants de 8 à 12 ans lors des vacances scolaires. Un panel d’activités variées sont proposées aux enfants : voir exemple de planning. Ceux-ci sont pris en charge par les éducateurs sportifs de la plateforme de 9h à 17h – prévoir un pique-nique (Attention : places limitées – Tarif : 50 euros la semaine)

Prévention primaire : augmenter l’activité au quotidien, renforcer le lien social

La plateforme sport santé bien-être intervient auprès des aînés, parmi lesquels les personnes sédentaires et/ou affaiblies, en leur permettant d’augmenter l’activité au quotidien et de renforcer le lien social. (gym équilibre, marche, jeux d’adresse...)

Sport sur ordonnance

La plateforme sport santé bien-être intervient en faveur de personnes souffrantes, atteintes de pathologies chroniques, ou en phase de rémission. Dans ce cas-là, on parle de sport sur ordonnance. Le point essentiel de ce dispositif est la prescription d'activité physique par les médecins.

BON À SAVOIR

Le principe du sport sur ordonnance

Lors d’une consultation, le médecin prescrit plusieurs séances d’activités physiques adaptées au patient. Celui-ci est aiguillé vers la plateforme sport santé bien-être où il suivra quelques tests afin d’évaluer sa forme physique. Des séances adaptées encadrées par un éducateur formé, seront ensuite proposées au patient (2 fois par semaine : 1h/séance). Une fiche de suivi sera remplie par l’éducateur référent. Un échange régulier devra avoir lieu avec le médecin traitant.

Les actualités liées