Un futur Pôle culturel occitan à Narbonne

Fermer le plan
Rechercher

Nouvelle recherche

Cacher la recherche
Association
Culture
Narbonne
Engagée en faveur du développement des langues régionales, la Ville de Narbonne soutient activement la création d’un nouveau Pôle culturel occitan.

Ce projet, porté par l’association Bastissem Occitan Narbones, vise à rassembler sur un même site les différentes associations occitanes qui se mobilisent pour conserver des liens avec la culture et la langue occitane… Des éléments fondateurs de la nouvelle région Occitanie, dont Narbonne est désormais au coeur.

Un lieu fédérateur

Le projet du futur Pôle culturel occitan est de rassembler un maximum d’associations occitanes sur un lieu dédié avec trois bâtiments complémentaires. « actuellement, il existe peu de lien entre les adhérents des écoles calandretas de Narbonne et les associations locales, souligne Anne-Sophie Cassan, présidente de l’association Bastissem Occitan Narbones. Cette structure permettra donc de développer de nouvelles synergies entre les différentes générations du monde occitan. »
Il s’agit ainsi de fédérer sur un même site toutes les actions qui participent à la démocratisation de l’approche de la langue et de la culture occitane en permettant de toucher un large public par des animations ouvertes à tous. Ce pôle développera un ensemble d’activités centrées autour de l’enseignement et de la culture en proposant des ateliers de théâtre, d’écriture et d’expression, ainsi que des expositions, mais également du sport en permettant la pratique du tambourin.

Une nouvelle école Calandreta

Narbonne compte actuellement deux écoles calendreta. La Calendreta Narbonesa Jaquetona, située dans les Hauts-de-Narbonne, fait face à une forte demande pour les 50 places disponibles. « Chaque année, lors des inscriptions, nous avons une liste d’attente d’une cinquantaine de candidats », relève Anne-Sophie Cassan. Pour répondre aux attentes des jeunes parents, cette calendreta sera donc déménagée dans les nouveaux locaux du pôle occitan, avec une capacité d’accueil d’une centaine d’élèves, dans quatre classes.

Le soutien primordial de la Ville de Narbonne

« La Ville de Narbonne est le premier partenaire de l’association », se réjouit Anne-Sophie Cassan. Mobilisée pour la création de cet établissement qui fera rayonner la culture occitane auprès du plus grand nombre, la collectivité consent donc la signature d’un bail emphytéotique avec cette association pour louer des locaux de 800 m² (sur 3000 m² de terrain) situés dans l’ancienne caserne Montmorency. « Un hangar sera par ailleurs à démolir, note Anne-Sophie Cassan. Nous pourrions réutiliser la dalle pour proposer des ateliers de tambourin. »

La durée de ce bail est de 30 ans, avec une redevance annuelle d’un euro symbolique. A charge pour l’association de réaliser les investissements nécessaires pour l’aménagement de ces locaux. Le montant prévisionnel s’élève à 500 000 €. D’autres soutiens devraient aboutir prochainement auprès d’autres partenaires institutionnels pour aider l’association à boucler son budget. Pour soutenir cette association dans cet effort, la Ville de Narbonne lui a attribué une subvention de 120 000 €. Enfin, elle garantit une partie de l’emprunt contracté pour réaliser les aménagements à hauteur de 100 000 €.