Site officiel de la Ville de Narbonne

Mode d'emploi sonore

Narbonne d’hier, Narbonne d’aujourd'hui

 

La ville de Narbonne a bâti son identité et son développement autour de la viticulture, élément indissociable depuis 2500 ans. Fondée au VIe siècle avant J.-C. sur la colline de Montlaurès, l’agglomération fut la capitale des Elysiques, une des plus anciennes peuplades de la Méditerranée occidentale. En 118 avant J.-C., Rome y implante sa première colonie de Gaule, nommée Narbo Martius. Son port florissant (aujourd’hui enfoui dans l’étang de Bages) rivalisera avec celui de Marseille. Métropole chrétienne dès le IIIe siècle après J-C, Narbonne connaîtra une période médiévale prospère. Les XIIe et XIIIe siècles sont une époque ambitieuse, avec le chantier de la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur. L’époque classique sera vécue paisiblement puis à partir du XIXe siècle, Narbonne retrouvera tout son dynamisme, grâce à la construction du chemin de fer et l’expansion de la viticulture.

 

  • Narbonne, de 1789 à nos jours…

Sur les chemins de la modernité tout au long du XIXe siècle, les évènements politiques nationaux laisseront leur empreinte dans la vie narbonnaise. En 1871, à la suite de l’insurrection parisienne du 18 mars, Narbonne est l’une des sept villes françaises à organiser un mouvement communard de grande ampleur dont Emile Digeon sera le principal leader. Parallèlement à ces évènements, dès le début du siècle, on assiste dans le pays narbonnais à un véritable décollage économique, la monoculture de la vigne remplaçant la culture céréalière. La ville entre dès lors en pleine mutation. En 1842, la municipalité achète le Palais des Archevêques qui devient Hôtel de Ville après restauration et aménagement par Viollet-le-Duc. La destruction des remparts livre inscriptions et bas-reliefs antiques qui seront déposés, grâce à la Commission archéologique et littéraire fondée par Paul Tournal, dans l’ancienne église Notre-Dame-de- Lamourguié. A la fin du siècle, la croissance démographique et économique de Narbonne s’accentue. Ce n’est qu’à la veille du XXe siècle qu’apparaissent les graves problèmes qui conduiront aux douloureux évènements de 1907 dont le maire socialiste de Narbonne, le Docteur Ernest Ferroul, sera l’un des principaux acteurs. Médecin des pauvres, ardent défenseur de l’occitan, maire de 1891 à 1892, de 1894 à 1897 et surtout de 1900 à 1921, Ernest Ferroul est l’une des figures narbonnaises les plus importantes du XXe siècle.

D’autres personnages ont marqué l’histoire de Narbonne.

Le Docteur Achille Lacroix, maire en 1925… socialiste, chef des mouvements de Résistance de la ville pendant La Seconde Guerre Mondiale, arrêté en 1943 et déporté dans les camps nazis, décède en 1944.

Léon Blum, l’un des principaux dirigeants de la S.F.I.O.,… député de l’Aude (circonscription de Narbonne), de 1929 à 1940, il laissera une trace indélébile de son passage dans la mémoire locale.

A côté de ces figures politiques du XIXe et du XXe siècle, certaines célébrités du monde intellectuel et artistique sont liées à Narbonne et en sont les ambassadeurs culturels. Ainsi, Pierre Reverdy, né en 1889 à Narbonne… Ami de Max Jacob, Picasso, Braque, il est une référence pour tous les poètes.

Charles Trenet, né le 18 mai 1913 à Narbonne. On peut visiter aujourd’hui sa maison natale où le poète musicien a passé toute sa petite enfance.

Pierre Sansot, écrivain, philosophe, né en 1928 à Antibes et qui, il n’y a pas si longtemps encore, vivait à Narbonne.

A côté de ces personnages célèbres qui ont fait de Narbonne la ville dynamique qu’elle est de nos jours, il y a aujourd’hui ceux qui continuent leur action : sportifs, hommes politiques, artistes qui diffusent au-delà du Pays narbonnais l’image de Narbonne où la douceur de vivre invite aux rêves les plus agréables.

La chanteuse audoise Olivia Ruiz, qui a été élève au Lycée Lacroix de Narbonne, dit d’ailleurs dans sa Petite valse de Narbonne-Plage : « Qu’il est bon de souffler un instant De voler la robe légère du vent Qu’il est bon d’écouter les cigales »…

 

  • Narbonne d’aujourd’hui

Au coeur de la cité, devant le Palais des Archevêques (actuel Hôtel de Ville), Narbonne se laisse conter et vous incite à la découverte.

Au coeur du 41e Parc Naturel de France, Narbonne englobe un patrimoine protégé exceptionnel couvrant 7900 hectares : sites classés du massif de la Clape et de l’étang de Bages Sigean, quartier de Narbonne-Plage, station en bord de mer (qui offre des kilomètres de plages préservées et invite à la pratique de nombreuses activités sportives et nautiques) et de la Nautique en bord de l’étang. Ce patrimoine est un atout peu commun sur les rives de la Méditerranée.

La ville est traversée par le canal de la Robine (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) qui rejoint le canal du Midi.

Ces riches atouts sont confortés par un ensoleillement exceptionnel allié cependant à un climat venteux. Selon Stendhal, Narbonne, «C’est la patrie du vent».

Narbonne bénéficie d’une situation géographique dont l’activité économique a toujours su tirer parti.

Capitale économique de la Méditerranée antique, Narbonne offre aux entreprises désireuses de s’implanter de nombreux atouts favorisant leur développement économique. Narbonne dispose également d’une grande capacité hôtelière, point de départ de nombreux circuits touristiques. Amoureux de la mer, de la nature, du patrimoine et de l’art de vivre méditerranéen, Narbonne saura vous combler avec son Théâtre / Scène Nationale, ses cinémas, sa Médiathèque et son riche patrimoine monumental, Narbonne affirme sa richesse culturelle. Traditionnellement tournée vers le rugby, la ville vit le sport avec une grande passion.

 

Votre contact

Twitter - Ville de Narbonne Villes Internet Villes et Villages Fleuris